24 juillet 2014

L'empire des sens - de Nagisa Oshima (愛のコリーダ) (1976)

"L'empire des sens" est unique dans le cinéma mondial, parce qu'Oshima aborde la question de l'assouvissement des pulsions sexuelles d'une femme, ce qui est tabou dans une société où c'est surtout le désir masculin qui prime, mêlé d'une forme de domination. Dans le film, l'homme y est réduit à la fonction d'objet de plaisir : un phallus que la caméra d'Oshima montre sans détour. Les années 70's marquent l'avènement du cinéma pornographique qui sort de l'ombre. L'industrie du X s'organise à travers de véritables réseaux... [Lire la suite]
Posté par kikushiyo à 00:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

20 juillet 2014

Ugly - de Anurag Kashyap (2013)

"Ugly" est sorti dans les salles en France le 28 mai 2014. Après avoir vu ce film, il pourrait  y avoir plusieurs annulations de voyages dans une Inde qu'on perçoit trop souvent comme exotique et spirituelle. Mais Bombay, bien qu'étant le creuset du cinéma indien est aussi une ville grouillante et cosmopolite faite d'immondices et de décrépitude. "Ugly" montre un versant de la société indienne peut-être moins connu, comme celui des ventes d'armes dans des débits d'alcool. Les réseaux d'enlèvements d'enfants et de... [Lire la suite]
06 juillet 2014

Journal d'un étranger à Paris - de Curzio Malaparte (1967 posthume - Editions Denoël)

Les Éditions de "La Table Ronde" rééditent en mai 2014 le "Journal d'un étranger à Paris" de Curzio Malaparte. Ce journal qui commence en 1947 est un bijou littéraire dans lequel Malaparte entraîne le lecteur dans une folle excursion historique et mondaine. L'histoire de cet italien est atypique. En 1914, à 16 ans, il interrompt de brillantes études classiques pour venir s'engager dans l'armée française après avoir traversé la frontière à pied. Blessé au Chemin des Dames, il est décoré de la Croix de guerre. Son... [Lire la suite]
Posté par kikushiyo à 14:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
05 juillet 2014

Les femmes de la nuit - de Kenji Mizoguchi (1948)

(73 mn) - Quel que soit le bilan d'une guerre, à la fin ce sont, hélas, toujours les femmes qui sont perdantes et doivent payer le lourd tribut. Sur tous les continents, à toutes les époques, dans tous les conflits, "Malheur aux vaincues." Après le 6 août 1945 et le largage de Little Boy sur Hiroshima, puis le 9 août et Fat Man qui explose sur Nagasaki, le Japon capitule sans condition le 14 août 1945. C'est la fin de la Seconde Guerre Mondiale. Les femmes sont, non seulement les premières victimes d'une société... [Lire la suite]