27 décembre 2015

Le repas めし - de Mikio Naruse (Meshi - 1951)

Pour le réalisateur Mikio Naruse, "Le repas" n'a rien de convivial, bien au contraire. C'est le moment où un homme impose à son épouse une forme de diktat dans la sphère familiale. C'est autour de la table que l'asservissement est plus que palpable. Naruse montre le quotidien de Michiyo qui est l'exemple même de la jeune épouse dont le poids des cinq années de mariage érodent ses espoirs déçus : "Mes attentes et mes rêves de jeunes mariée, où sont-ils passés ? Mon mari est attablé, j'apporte la soupière. Hier, aujourd'hui et... [Lire la suite]
Posté par waldo0503 à 18:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

28 juin 2015

Les Contes de la lune vague après la pluie - de Kenji Mizoguchi (1953)

"Les Contes de la lune vague après la pluie", le titre français de "Ugetsu monogatari" (雨月物語), Ugetsu c'est la lune des pluies qui est la cinquième lune du calendrier sino-japonais, c'est à dire la saison de la mousson, fin juin début juillet. C'est la saison la plus désagréable du climat japonais. Il pleut sans arrêt. Quelquefois, il y a une accalmie durant laquelle les nuages se déchirent et la lune très nette réussit à passer. A ce moment il y a des vapeurs qui montent et troublent la lune. Autrefois, en raison de... [Lire la suite]
Posté par waldo0503 à 14:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
30 mai 2015

La Maison au Toit Rouge - de Yamada Yôji (2014)

Sortie en salle en France le 1 avril 2015 (2h16) - à partir du roman de Kyoko Nakajima - Festival de Berlin 2014, Prix d’interprétation féminine - Festival Kinotayo 2014, Soleil d’or du meilleur film. Taki est une vieille femme solitaire qui va mourir seule. Après son décès, lorsque sa famille arrive pour vider et ranger sa maison, de nombreux souvenirs vont ressurgir du passé, particulièrement quand Takeshi, le petit neveu, va retrouver les différentes parties d'un livre que Taki écrivait sur sa vie. Le film est ensuite... [Lire la suite]
Posté par waldo0503 à 22:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
24 juillet 2014

L'empire des sens - de Nagisa Oshima (愛のコリーダ) (1976)

"L'empire des sens" est unique dans le cinéma mondial, parce qu'Oshima aborde la question de l'assouvissement des pulsions sexuelles d'une femme, ce qui est tabou dans une société où c'est surtout le désir masculin qui prime, mêlé d'une forme de domination. Dans le film, l'homme y est réduit à la fonction d'objet de plaisir : un phallus que la caméra d'Oshima montre sans détour. Les années 70's marquent l'avènement du cinéma pornographique qui sort de l'ombre. L'industrie du X s'organise à travers de véritables réseaux... [Lire la suite]
Posté par waldo0503 à 00:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
05 juillet 2014

Les femmes de la nuit - de Kenji Mizoguchi (1948)

(73 mn) - Quel que soit le bilan d'une guerre, à la fin ce sont, hélas, toujours les femmes qui sont perdantes et doivent payer le lourd tribut. Sur tous les continents, à toutes les époques, dans tous les conflits, "Malheur aux vaincues." Après le 6 août 1945 et le largage de Little Boy sur Hiroshima, puis le 9 août et Fat Man qui explose sur Nagasaki, le Japon capitule sans condition le 14 août 1945. C'est la fin de la Seconde Guerre Mondiale. Les femmes sont, non seulement les premières victimes d'une société... [Lire la suite]
23 mai 2014

Voyage à Tokyo (東京物語) - de Yasujirō Ozu (1953)

"Voyage à Tokyo" est un chef-d'oeuvre de l'âge d'or du cinéma nippon (1953). Tourné en partie dans les studios de la Shōchiku, Ozu y exprime toute la quintessence de son art. On y retrouve ses thèmes de prédilection comme le modèle d'une famille qui se délite et les rapports intrafamiliaux entre les générations. On y discerne aussi le mouvement oscillatoire du temps qui passe. Mais Ozu reprend surtout la thématique de la désillusion parentale. Celle-là même qu'il traitait dans "Le fils unique" (1936 cf. commentaire Le Monde... [Lire la suite]
Posté par waldo0503 à 22:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

09 mars 2014

Le fils unique - de Yasujirō Ozu (1936)

Le film de Ozu ressort en salle le 19 juin 2013 et en DVD le 9 octobre 2013 (Éditions Carlotta). Le cinéma d'Ozu d'avant-guerre aborde des thématiques graves, parfois à travers la candeur du regard d'un enfant. En fait, Ozu, évoque irrémédiablement sa propre enfance et ses relations à ses parents. Ainsi, il est question de la misère sociale, de la manière de s'acquitter auprès de ses parents de la dette de vie, cette créance qu'on leur doit à jamais. Avec "Le fils unique" Yasujirō Ozu évoque la question de l'enfant réel qui pour la... [Lire la suite]
Posté par waldo0503 à 15:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
28 décembre 2013

La vie d'O' Haru femme galante - de Kenji Mizoguchi (1952)

Toutes les séquences de ce film, tous les mouvements des acteurs sont à la base de la création d'une oeuvre très esthétique où le beau geste s'impose. En cela, l'actrice Kinuyo Tanaka en est la quintessence. Pendant les 2 heures 16 que dure le film, il est difficile de se détacher de ce tourbillon qu'est la vie d'O' Haru, cette courtisane dont le destin est sans arrêt tourmenté par les évènements qui surviennent au gré de ses rencontres. Les hommes qui l'ont aimé d'un amour sincère sont morts, comme si l'on s'évertuait à... [Lire la suite]
Posté par waldo0503 à 19:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
01 décembre 2013

La Ballade de Narayama - d'après le roman de Shichirō Fukazawa "Narayama-bushi-ko" (楢山節考)

A partir du roman de Shichirō Fukazawa "Narayama" paru en 1956 (ed. L'imaginaire Gallimard), deux films en ont été adaptés. Dans un premier temps, Keisuke Kinoshita réalise en 1958 une magnifique "Ballade de Narayama" très stylisée et entièrement conçue en studio par la Shochiku (même studio que Ozu entre autre). "La Ballade de Narayama" dans sa seconde version de Shohei Imamura, remporte en 1983 La Palme d'Or de la trente-sixième édition du Festival de Cannes. Jolie récompense pour un remake qui a tenté l'originalité, mais... [Lire la suite]
09 novembre 2013

Violent Cop - de Takeshi Kitano (1989)

Désormais, "Violent cop" (1989) est un classique puisqu'il redonne, dès sa sortie en salle, de la vigueur au cinéma japonais qui était un peu moribond à cette époque. Après l'âge d'or de l'industrie cinématographique nippone des années 40's, 50's et 60's, le cinéma japonais a quelque peu marqué le pas à partir des années 1970. Le film "La Ballade de Narayama" (1983) de Shohei Imamura, au début des années 1980, qui obtenait la palme d'or à Cannes, nous rappelait que la fréquence cardiaque était correcte et que le... [Lire la suite]
Posté par waldo0503 à 22:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,